La compagnie

LE TARDIGRADE, EMBLÈME DE LA COMPAGNIE

Le tardigrade est une micro bestiole particulièrement craquante. Il a une petite gueule d’ours et il est ultra résistant. On peut l’immerger dans l’éther, dans l’alcool pur, le plonger dans le vide absolu, le soumettre à des pressions six fois plus fortes que les abysses, il tient bon ! Quel cran ! Rien de mieux que ce petit animal pour insuffler la force et le goût de la résistance.

Nous quittons nos grandes villes et nous rêvons de disparaître dans la nature. Cette nécessité est très forte en nous. Nous sommes des promeneurs émerveillés.

Mais le chemin ne s’arrête pas là…

La nature est une grande artiste et nous inspire d’incroyables histoires. Toutes ces sensations collectées, ces observations voyagent. Elles subissent alors quelques modifications, quelques appropriations, celles de notre imagination.

Les Tardigrades proposent un croisement entre cette nature et les histoires qu’elle inspire.

Nous marions les mystères prodigieux de la nature au plus belles pages de la littérature ou de l’écriture vivante, et nous aimons par dessus tout rencontrer des scientifiques spécialistes des sujets que nous abordons ou de grands amateurs ayant une expérience irremplaçable sur le terrain. Ce sont de grands poètes et de grands enfants comme nous !

Nos spectacles sont ainsi les plus universels possible, destinés à tous les publics.

Nous aimons ces mots de Georges Orwell : « Je pense qu’en conservant l’attachement de son enfance à des réalités telles que les arbres, les poissons, les papillons et – pour revenir à mon premier exemple – les crapauds, on rend un peu plus probable la venue d’un avenir pacifique et honnête, et qu’en prêchant la doctrine selon laquelle il n’est rien d’admirable hormis l’acier et le béton, on contribue à l’avènement d’un monde où les êtres humains ne trouveront d’exutoire à leur excédent d’énergie que dans la haine et le culte du chef. »

Nous sommes soutenus par le Département de la Charente-Maritime, la Communauté de communes de l’Ile de Ré, la commune de Sainte Marie de Ré et au gré des créations, par des organismes privés ou des théâtres subventionnés comme le Théâtre André Malraux à Chevilly-Larue, le Centre Dramatique National de Sartrouville ou la Scène Nationale de Chambéry.
Nous avons visité des festivals, participé à la Fête des Mares à Paris, la Fête de la science à Poitiers, nous visitons des aquariums, des Musées d’histoire naturelle, des théâtres de ville, de campagne, de bord de mer…


NADINE BERLAND

Comme comédienne, elle débute avec ses anciens professeurs de l’École Nationale Supérieure des Arts et Techniques du théâtre, Jean- Christian Grinevald, Mehmet Ulusoy et Jean-Louis Jacopin. Travaille sur le répertoire contemporain avec le Théâtre de Folle Pensée, Roland Fichet, Michel Cerda, Nicolas Thibault, Robert Cantarella. Rencontre le théâtre musical avec la compagnie de l’Interlude, Eva Vallejo et Bruno Soulier, la création collective avec Julie Bérès, un théâtre plus militant avec l’historien Gérard Noiriel et la compagnie des Petits Ruisseaux. Collabore avec Sylvain Maurice sur Shakespeare, Sénèque, Horvath, Ibsen, Kafka, et des spectacles de marionnettes.

Comme metteur en scène, elle participe à la mise en scène des spectacles de La Compagnie du Rouge Gorge.

En 2011, elle crée la Compagnie des Tardigrades.


MICHEL QUIDU

Comme comédien il se forme auprès de personnalités diverses : Claude Régy, Jean-Claude Fall, CharlesTordjmann, Jean-Claude Perrin, Jean-Pierre Rossfelder, Elisabeth Chailloux et Adel Hakim. Il travaille sous la direction de Jean-Luc Terrade, Jean-Louis Jacopin, Christian Bénédetti, Olivier Werner, Sylvain Maurice, Jean-Marie Doat, Jacques David, Guy Delamotte, Adel Hakim, Eva Vallejo, Urszula Mikos… Il enregistre de nombreux rôles dans des fictions et pièces de France Culture et France Inter.

Comme metteur en scène, il assiste Georges Aperghis, crée « Ce que j’appelle oubli » de L. Mauvignier et plusieurs textes de l’historien Gérard Noiriel au sein de la compagnie des Petits Ruisseaux.

En 2011, il crée la Compagnie des Tardigrades.


YANN FASTIER

Quand il n’est pas bibliothécaire, Yann Fastier est auteur et illustrateur de livres pour la jeunesse. Quand il n’est pas auteur et illustrateur de livres pour la jeunesse, il est éditeur. Quand il n’est pas éditeur, il écrit pour Le Matricule des anges et Hors cadre[s].

À part quoi il est né en 1965 à Saint Jean d’Angély. Il vit et travaille à Limoges.